Pétrole : les prix des barils n'ont jamais été aussi bas

Subsea Umbilicals Risers Flowlines

Construire et exploiter des plateformes pétrolières mobilise des budgets colossaux. A 100 dollars le baril, il n'y a aucun problème car l'argent coule à flots. Mais à 30 dollars, c'est tout le modèle économique qu'il faut changer. Pour baisser les coûts, il faut réduire le poids des équipements sous-marins de ces plateformes. Une entreprise matérielle développe une nouvelle bouée spécifique qui permet d'alléger tout le matériel immergé suspendu à la plateforme.
"On est les seuls en France à travailler sur ce type de matériaux. Une fois qu'elles sont faites, on les passe dans des enseignes climatiques pour vérifier leur comportement en température", explique Guy Bardot, de Bardot Group. Ces matériaux doivent résister plusieurs décennies à 250 bars de pression dans une eau à 4C°.

De grosses économies

Une fois assemblées, ces bouées sont vendues des dizaines de milliers d'euros. Le constructeur de plateformes qui les achète compte bien ensuite faire des économies en utilisant par exemple moins de bateaux. "On fait gagner des millions de dollars à nos clients", assure Guy Bardot. Mais la baisse des cours du brut oblige beaucoup d'entreprises à changer leurs habitudes. Les compagnies qui cherchent de nouveaux gisements font partie des plus touchées, car l'activité demande d'énormes moyens.

publié le

A lire aussi: Trois raisons pour que le pétrole reste bas en 2016



Related Items